Accueil Sciences 2018

Sciences 2018

Ce type de concept soulève inévitablement des questions telles que, quels éléments spécifiques peuvent être inclus et le rôle, le cas échéant, sera joué par le service diplomatique ou étranger d’une nation? Pour répondre à ces questions, nous devons réfléchir aux paramètres d’un tel conseil, parce que l’information scientifique est demandée, qui la désire, et les nombreux défis à relever pour fournir ce conseil à travers les frontières. Les conseils scientifiques peuvent être axés sur un problème unique ou sur un ensemble de sujets beaucoup plus vaste. Ces conseils peuvent être sollicités pour alimenter un dialogue ou pour remplir une obligation juridique particulière, par exemple une responsabilité conventionnelle bilatérale ou une nécessité statutaire globale d’une agence des Nations Unies.

L’avis scientifique

L’avis scientifique pourrait donner lieu à une planification nationale à long terme dans des domaines tels que l’investissement dans les infrastructures et l’évolution des compétences à l’échelle de la population. Les conseils en sciences sociales jouent un rôle croissant.2. Des conseils peuvent également être nécessaires pour faire face à des défis à court terme et graves comme les urgences1. Pour les ministères des Affaires étrangères de ces pays, une préoccupation directe était de garantir que les conseils de voyage soient élaborés à partir des meilleures connaissances scientifiques disponibles et d’aider à faciliter l’accès à cette compréhension. Il est clair que les conseils peuvent être particulièrement efficaces s’ils sont fournis par un groupe d’experts international et mondialement reconnu. Bien qu’il y ait certainement diverses raisons de s’engager dans l’offre d’informations au-delà des frontières, il existe des défis non scientifiques à prendre en compte. La notion d’indépendance dans les ressources de l’information scientifique diffère également selon le pays et la culture. Ici, le rôle des universitaires est particulièrement intéressant – en tant que conseillers, mais aussi en tant que moteurs de la connaissance publique de la science. Tandis que les organisations non gouvernementales peuvent être rigoureuses sur leur science, les donneurs d’informations utilisant des données scientifiques développées par des organisations non gouvernementales doivent reconnaître les régions potentiellement biaisées.

La science en 2018

Science 2018

Les options du livre comprenaient un roman sur un étudiant hors du monde, un récit sur la vie de l’enfoncée New York plus tard, avec le mémoire de l’astronaute Scott Kelly sur son année à distance. Nos lectures scientifiques préférées à partir de 2017 ne seront pas toutes trouvées dans le département des sciences de la librairie locale. Bien que certains textes de non-fiction de noms respectés dans ce domaine se tenait, d’autres choix comprennent des contes de science-fiction et des romans remarquables avec des sujets que les lecteurs peuvent apprécier la science. Des ascenseurs spatiaux aux parties imprimées du corps, Kelly, une parasitologue, et son mari Zaach, un dessinateur, détaillent les façons bizarres que la technologie pourrait améliorer et / ou ruinent tout dans leur nouveau livre Soon ish.

Partie comique, moteur de prédiction de la mode en cristal, le livre aborde le potentiel des technologies émergentes à la fois fantaisistes et lointaines. Franchement, il est difficile de vous faire savoir si parmi la technologie de cette publication sera réalisée dans leur forme la plus élevée dans un délai précis, ils composent. Les codes ne sont pas brisés par des individus solitaires, mais par des groupes d’individus qui échangent des morceaux de choses qu’ils ont appris et remarqués et accumulés, écrit Mun dy. La publication est une lecture captivante pour tous ceux qui aiment les personnages cachés, ou pour les fans de la Seconde Guerre mondiale veulent l’histoire intérieure sur les personnes qui ont déchiffré les puzzles qui ont aidé les puissances alliées à gagner.

C’est la suite rare qui dépasse les attentes de la première, une histoire futuriste qui est néanmoins vivante, émotionnelle et intemporelle. Robinson, qui raconte souvent des histoires dans l’espace, imagine la vie à New York sous l’eau depuis 120 ans à ce point dans son roman new-yorkais 210. Ce n’est pas une lecture lugubre. Kevin Lo ria de Business Insider, qui déchire actuellement tout ce livre, l’appelle un tourneur de page fascinant qui se débat avec la réalité économique et scientifique pour les personnages vivant dans un monde avec des mers plus élevées. Comme Prum écrit dans ce livre, La science de la beauté exige que nous sortions du laboratoire et du musée pour entrer dans le champ. Walker a passé plus de deux décennies à étudier l’impact du sommeil sur la santé et les maladies.

À propos de

Vous pourriez être un scientifique et vouloir présenter vos travaux ou vos études,  ou encore être une entreprise avec une mission à promouvoir un projet ou tout simplement une théorie. N’hésitez pas à nous soumettre vos idée dans notre page contact.

Blog

Sommes nous des historiens ou des autobiographes ?

Sommes nous des historiens ou des autobiographes ? La science nous raconte notre propre histoire: En effet, la science en sommes est une immense autobiographie depuis que les scientifiques on découvert l’univers grâce notamment à Aristote 400 av. J.-C, l’homme découvre peu à peu que c’est sa propre histoire qu’il découvre, à l’époque de la Grèce …

Contact

Contactez nous :